Collectif national de résistance à Base élèves

Contre le fichage à l'école

Sud éducation exige la réintégration de Claude Didier et Rémi Riallan

Posted by retraitbaseeleves sur 5 avril 2010

Communiqué de Sud éducation 38, vendredi 2 avril 2010. — Comme on pouvait s’y attendre, mardi 30 mars l’inspection d’académie a retiré la mission de direction de 2 collègues isérois au motif qu’il refusait d’entrer des données dans le fichier national Base élèves.

Cette décision illustre parfaitement l’arbitraire qui règne dans la Fonction publique et l’Éducation nationale. Cela ne semble pas émouvoir l’inspectrice d’académie qui pousse le cynisme à jouer sur les mots. Effectivement, un retrait d’emploi de direction n’est pas une sanction mais cette décision n’est pas sans conséquences sur l’existence de ces enseignants. Nos collègues investis depuis des années dans leur école ont tissé des liens fort avec leur environnement et se voient dans l’obligation de quitter les lieux. Il s’agit bien d’une véritable sanction et elle vient s’ajouter à celles tout autant déguisées qui peuvent toucher cette fois tous les enseignants quelque soit leur position.

« Déplacement dans l’intérêt du service » sous la pression de lobbies ou bien quand l’enseignant ne fait pas l’unanimité auprès du pouvoir local. « Retrait de salaires pour service non fait » quand les enseignants s’opposent à l’aide personnalisée ou aux évaluations.

Ce qui vient de se passer n’est pas anecdotique, il est révélateur des méthodes autoritaires d’une administration qui se retranche derrière des règlements opaques et sans contrôles pour briser l’existence de collègues. Cette caporalisation des rapports requiert que l’ensemble de la profession s’organise car quelque soit son statut, aucun enseignant n’est désormais à l’abri de ce régime d’exception. Il reste que nous ne sommes pas inoffensifs et qu’ensemble nous pouvons trouver des solutions pour mettre cette machine en échec. La riposte nous appartient.

Source: Sud Education.

Une Réponse to “Sud éducation exige la réintégration de Claude Didier et Rémi Riallan”

  1. […] Sud éducation exige la réintégration de Claude Didier et Rémi Riallan […]

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :