Collectif national de résistance à Base élèves…

contre tous les fichiers scolaires

Hommage à François Nadiras…

Posted by cnrbe75 sur 14 septembre 2017

François Nadiras…..

Ce 28 août, François , cet infatigable combattant des idées de l’extrême droite, est décédé.

Me vient aussitôt l’image de cet homme discret, mais d’une pugnacité incroyable.
Je le revois penché sur son ordinateur dans son petit espace de travail, à traquer sur Internet les injustices qui touchent aux Droits de l’Homme.
Je l’entends encore au téléphone discuter des heures et des heures sur l’opportunité de tel mot dans tel texte. Il voulait être précis, ne pas laisser de place au doute, viser droit et être efficace.
Ce qu’il a été tout au long de sa vie dans ses multiples combats : soutien à Einaudi mis en procès par Papon en 1999, combat contre la loi du 23 février 2005 qui enjoignait aux enseignants de montrer les « aspects positifs de la colonisation », mise en lumière d’associations comme celle des Anciens appelés en Algérie et leurs amis contre la guerre (basée à Millau, en Aveyron), soutien aux roms et aux gens de voyage, lutte contre tout racisme, et encore tout récemment le soutien aux migrants.

Pour nous, parents et enseignants qui nous sommes battus contre le fichage, il fut un allié précieux, toujours discret, très impliqué dans les analyses, dans les veilles informatiques , dans les liens avec des structures nationales, et jouant le rôle d’un démultiplicateur de nos actions. Peu le savent, mais il est à l’origine de la création du Collectif National de Résistance à Base Elèves en 2008.

On peut retrouver François évoquant cette lutte dans cette vidéo, ici .

François est indissociable d’Elisabeth, son épouse. A eux deux ils ont partagé des combats communs au sein d ‘Amnesty Internatonal, et puis de la LDH. Il a d’ailleurs, un peu en franc tireur, porté un site qui est devenu une référence au niveau national dans le domaine de la défense des libertés, et où il pouvait s’exprimer librement sans être obligé de passer sous les fourches caudines de qui que ce soit. Imposer n’était pas son « truc », par contre il chérissait sa liberté de parole.
Un homme libre qui a fait des libertés le combat de sa vie.

Vous pouvez-retrouver le dernier interview donné par François à la presse du Var, ici, un beau texte paru sur Médiapart, ici,  et le communiqué de la LDH nationale, ici.

Continuons à faire vivre son site (ici), en le consultant, en le faisant connaitre.

Une pensée pour Elisabeth, ses enfants et petits enfants.
Et merci ami François, pour ton soutien sans faille et ton accompagnement chaleureux et compréhensif.

Josef, un ancien du CNRBE…

* Il avait créé une foule de rubriques liées à notre action, les droits de l’enfant confrontés au fichage de masse :
•  base élèves
•  base élèves, non !
•  base élèves, la CNIL et le ministère
•  base élèves et la justice
•  base élèves et la CIDE
•  lettres de réfractaires à base élèves
•  le ministère de l’EN et les fichiers
•  le fichage des jeunes
•  le fichage des décrocheurs
•  les “compétences”

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :