Collectif national de résistance à Base élèves

Contre le fichage à l'école

Jean-Yves Le Gall sanctionné

Posted by retraitbaseeleves sur 3 février 2009

capd0005

Sans surprise, l’inspectrice de l’académie de Grenoble a annoncé ce mardi 3 février son intention de retirer en septembre prochain l’emploi de direction de Jean-Yves Le Gall, directeur d’école à Notre Dame de Vaulx en Isère, s’il n’a pas rempli le fichier Base élèves au 27 mars 2009.

Ceci n’est bien entendu pas présenté comme une sanction. De quoi s’agit-il, alors ? D’un « accord » unilatéral entre les parties ? Ou peut-être d’un cadeau pour le directeur, qui, ainsi, ne devra pas devenir une vulgaire « opératrice de saisie », un maillon désincarné de la systématisation de l’éducation des êtres humains…

En tout état de cause, personne ne s’y trompe : les médias nationaux ont publié une dépêche de l’AFP intitulée « Isère: un directeur opposé à base élèves sanctionné ».

Notons le chantage que constitue cette décision. L’intéressé a plus d’un mois et demi devant lui pour mariner dans la perspective de son retrait d’emploi. On ne sait jamais, des fois que sa conscience morale soit soluble dans le temps et l’angoisse…

capd0001Pourtant, de nombreuses personnes, y compris des représentants politiques, ont envoyé à l’inspectrice d’académie des messages de protestation et lui ont fait parvenir des lettres de refus ou pétitions. Des parents ont aussi étendu une banderole sur la façade de l’inspection, et recréé le logo du Collectif isérois pour le retrait de base élèves derrière les grilles d’une fenêtre du bâtiment pendant la Commission administrative paritaire départementale.

Autre point important : deux candidats à la liste d’aptitude de direction d’école se sont vu écartés par l’administration, entre autres arguments, pour avoir manifesté au cours de l’entretien en commission leur refus de Base Elèves. L’Inspectrice d’académie a affirmé quelque chose comme : « Vous comprenez que je ne peux pas inscrire sur la liste d’aptitude un enseignant qui déclare être en opposition avec Base élèves. »
Le SNUIPP a pris la parole pour contester ce critère. Dans son plaidoyer pour Jean-Yves, le PAS a déclaré : « Allez-vous désormais barrer l’accès à la liste d’aptitude de direction aux enseignants qui se poseraient des questions sur les droits des enfants et sur les droits de l’homme, ou qui feraient référence au principe de précaution et aux fondements républicains ? »

Suite à cette CAPD, le Snudi-FO a publié cette déclaration.

– – – – – – – – – – – – –

Pour soutenir Jean-Yves et tous les directeurs et directrices résistant à Base élèves, vous pouvez signer la pétition de soutien sur le site des Big Brother Awards

– – – – – – – – – – – – –

Malgré tout, rions un peu

Pour l’anecdote, un détail amusant : le secrétaire général de l’inspection, gardien habituel de la porte du bastion, ne pouvant surveiller les hordes sauvages de parents qui l’assiégeaient le jour de la CAPD – puisqu’il assistait sa souveraine pendant la commission – ce sont les techniciens informatiques de l’Inspection académique qui ont servi de garde-chiourme devant l’entrée… Eh oui : c’est qu’ils ont intérêt à ne pas y laisser pénétrer de dangereux ennemis de leur matériel informatique ! Mission accomplie – on espère qu’ils auront un nonosse pour ce digne labeur !

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :