Collectif national de résistance à Base élèves…

contre tous les fichiers scolaires

Le fichier Base Élèves devant la Cour administrative d’appel de Paris

Posted by retraitbaseeleves sur 1 juin 2015

Carte-enfants code-barreCNRBE Paris Ce mardi 2 juin 2015, la Cour administrative d’appel de Paris examine la requête d’un parent d’élèves qui a voulu exercer son droit d’opposition au fichier Base élèves 1er degré (BE1D).

L’Éducation nationale persiste en effet dans son refus systématique d’appliquer le droit d’opposition à ce fichier aux parents qui le demandent. A l’heure de la multiplication des fichiers à tous les niveaux mais aussi des risques avérés de manipulation, tout est fait pour banaliser ce fichier. Il recense obligatoirement chaque élève scolarisé dès la maternelle dans une base de données académique, partagée notamment par les mairies à Béziers comme ailleurs, tout en lui attribuant un matricule unique, l’INE, qui le suivra durant toute sa vie scolaire, universitaire et professionnelle.

Sur ce fichage de masse, l’information communiquée au niveau des parents — dans les écoles à la rentrée comme lors des pré-inscriptions en maternelle — est quasiment inexistante. Par ailleurs, l’administration exerce depuis des années une pression énorme à l’encontre des personnels enseignants opposés à ce fichage, se trouvant pourtant en position de lanceurs d’alerte. A Paris la situation est particulière car les enfants sont également recensés dans un autre fichier municipal, GEPI, comme le CNRBE Paris le rappelait déjà lors de la première audience de cette affaire devant le TA de Paris, en juillet 2013.

L’audience, ouverte au public, se déroulera à 9h45 à la Cour administrative d’appel (68, rue François Miron 75004 Paris).

Le CNRBE reviendra sur cette audience dans les meilleurs délais.

Contact: contactcnrbe75(at)riseup.net

Advertisements

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :