Collectif national de résistance à Base élèves

Contre le fichage à l'école

Bobigny: le CNRBE appelle à une journée d’action le 27 mars 2010

Posted by retraitbaseeleves sur 26 janvier 2010

Bobigny, 24 janvier 2010. — Les collectifs départementaux opposés au fichage des enfants se sont retrouvés les 23 et 24 janvier 2010, à Bobigny, pour une troisième rencontre nationale, au cours de laquelle le Collectif national de résistance à base élèves (CNRBE) a réaffirmé ses positions.

Le CNRBE se félicite de l’audience croissante rencontrée par ses positions au sein de la population : plus de 1800 plaintes de parents d’élèves déjà déposées, en collaboration avec les avocats du Syndicat des Avocats de France, auprès de 37 tribunaux de grande instance ; de nouveaux dépôts sont prévus – notamment  pour le 19 mai 2010.

Le CNRBE se félicite de l’écoute et de l’attention toujours plus grande dont il bénéficie de la part de parlementaires, d’associations, de syndicats et de mouvements pédagogiques.

Le CNRBE déplore l’absence de prise en considération par le ministère de l’Education nationale des recommandations du Comité des Droits de l’Enfant concernant le fichage des enfants.

Le CNRBE rappelle qu’il est incomprehensible que dans un contexte de débat de société sur le fichage, des Inspecteurs d’Académie puissent poursuivre dans la seule voie des menaces et des sanctions, des enseignants qui respectent les recommandations de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.

Le CNRBE s’inquiète de plusieurs évolutions récentes. Notamment de l’apparition dans la proposition de loi de simplification et d’amélioration de la qualité du droit, d’un article banalisant les échanges d’informations ou de données entre administrations, et également de la création d’un «livret des compétences» (Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 7 janvier 2010 [1])

Le CNRBE dénonce avec force une entreprise irrégulière de fichage qui s’appuie sur une immatriculation obligatoire et centralisée des enfants dès l’âge de 3 ans et pour 35 ans créée par la Base Nationale des Identifiants Elèves. Afin que les données relatives aux enfants recueillies dans le cadre de leur scolarité  bénéficient d’une véritable protection, le CNRBE demande que les données nominatives des enfants ne sortent pas de l’école.

C’est pourquoi le CNRBE a fixé au samedi 27 mars la date d’une journée nationale d’action contre le fichage des enfants [2], pour demander une vraie protection des données relatives aux enfants recueillies dans le cadre de leur scolarité.

ON NE FICHE PAS NOS ENFANTS !


Archives:

Manifeste du CNRBE: Tous fichés, les enfants d’abord! Rédigé suite à notre deuxième rencontre nationale de Bourg-les-Valence (25 avril 2009). Document de 36 pages à télécharger (.pdf).

1. «Livret de compétences : Expérimentation d’un livret de compétences en application de l’article 11 de la loi n° 2009-1437 du 24-11-2009 relative à l’orientation et la formation professionnelle tout au long de la vie.»
Ref: http://www.education.gouv.fr/cid50137/mene0901112c.html
2. Ce jour-là à Montpellier aura lieu un Forum citoyen pour une école publique, laïque et solidaire – cf notre page Hérault pour accéder au programme.


3 Réponses to “Bobigny: le CNRBE appelle à une journée d’action le 27 mars 2010”

  1. […] Bobigny: le CNRBE appelle à une journée d’action le 27 mars 2010 […]

  2. […] Bobigny: le CNRBE appelle à une journée d’action le 27 mars 2010 […]

  3. […] Bobigny: le CNRBE appelle à une journée d’action le 27 mars 2010 […]

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :