Collectif national de résistance à Base élèves…

contre tous les fichiers scolaires

Base élèves, fichier à double fond

Posted by retraitbaseeleves sur 8 octobre 2009

La LDH de Toulon revient sur les liens existants entre le fichier Base élèves (BE1D) et la Base nationale des identifiants élèves (BNIE). « Le traitement informatique complexe que le ministère de l’Education nationale met en place en vue de ficher la jeunesse peut être qualifié de système à “double fond”. Il est en effet constitué de deux parties qui peuvent échanger des informations grâce à l’existence de l’Identifiant national élève (l’INE) :

  • d’une part Base élèves 1er degré (BE1D), partie “visible”, relativement encadrée par l’arrêté du 20 octobre 2009,
  • d’autre part la Base nationale des identifiants élèves (la BNIE), beaucoup plus opaque, et dont il est aisé de modifier le fonctionnement – il suffit d’en faire la déclaration à la CNIL, ou … d’oublier de la faire.

Sans revenir sur l’articulation qui se met en place entre BE1D et la BNIE au moment de l’inscription d’un élève – elle est exposée ici– il faut garder présent à l’esprit qu’un certain nombre de données personnelles entrées dans BE1D restent accessibles par l’intermédiaire de la BNIE, même après avoir été “effacées” de BE1D. C’est cette “complémentarité” des deux traitements qui permet à l’administration de contourner la résistance opposée à la mise en place de ce répertoire de la jeunesse.» –> La suite de l’article « base élèves, fichier à double fond »

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :