Collectif national de résistance à Base élèves…

contre tous les fichiers scolaires

Manifeste du CNRBE: Tous fichés, les enfants d’abord !

Posted by retraitbaseeleves sur 21 juillet 2009

Enfant en prisonLe 25 avril 2009, nous, enseignants, parents d’élèves et citoyens qui composent le Collectif national de résistance à Base élèves, nous réunissions dans la Drome pour notre deuxième rencontre nationale  — la première ayant présidée la création du Collectif, le 8 novembre 2008 à Paris. A l’occasion de cette journée, le CNRBE publiait un communiqué déterminé afin de clarifier nos priorités. Il nous a paru néanmoins nécessaire de rédiger un « Manifeste » plus complet qui récapitule l’ensemble des arguments devant être déployés par chacun d’entre nous afin de satisfaire nos principales revendications: mettre fin au fichier Base élèves, détruire les données déjà enregistrées, et obtenir l’engagement de l’Etat de revoir sa copie afin qu’aucune donnée nominative concernant les élèves et leurs familles ne sorte des établissements scolaires. Nous publions donc aujourd’hui ce « Manifeste », un document de 36 pages disponible au format PDF (prêt à imprimer). Voici, en préambule, la page d’introduction de ce document.

Tous fichés, les enfants d’abord !

De semaine en semaine, le fichage s’intensifie dans différentes administrations. Les mesures sans concertation, les menaces et les sanctions aussi. L’enjeu ? Un véritable contrôle social de la population qui se met en place grâce à la multiplication et aux interconnexions des fichiers et ne tardera pas à pervertir gravement les missions et les modes de fonctionnement des services publics et nos capacités à exercer une veille citoyenne.

Dans cette course sans fin aux fichages, aux croisements et aux interconnexions, nous voulons protéger tout particulièrement les jeunes, personnes en devenir. Leur parcours se retrouve figé dans des bases de données. Or un jeune, plus encore qu’un adulte, doit pouvoir bénéficier d’un droit à l’oubli.

A travers les élèves, nous assistons à la mise en place d’un fichage « en temps réel » de la jeunesse qui ne peut conduire à terme qu’à un fichage généralisé de la population.

Qui peut dire aujourd’hui précisément l’utilisation qui est faite et celle qui sera faite de Base élèves ?

Qui peut prétendre pouvoir exercer une vigilance suffisante alors que pour connaître les modifications successives de Base élèves il a fallu saisir systématiquement la Commission d’accès des documents administratifs (CADA) et que les utilisations de l’INE [Identifiant national élève] sont introduites dans la plus grande opacité ?

Qui enseignera aux jeunes les dangers d’une société basée sur la surveillance et le fichage de toute la population, si nous acceptons Base élèves ?

La grande opacité qui a présidé à la mise en place de Base élèves, la complexité du dossier, les différentes pressions et les mobilisations multiples nécessaires en ces périodes de mesures à tout va contre l’école publique ont pu faire passer en arrière plan ce dossier. Or, nous avons acquis la certitude que Base élèves est un outil primordial pour la mise en œuvre d’une politique scolaire et sociale très inquiétante pour notre société.

Nous souhaitons faire partager notre connaissance du dossier, exposer notre positionnement pour le retrait de Base élèves et la destruction de toutes les données déjà enregistrées dans ce fichier.

La Convention internationale des droits de l’enfant rappelle dans son préambule que « l’enfant, en raison de son manque de maturité physique et intellectuelle, a besoin d’une protection spéciale et de soins spéciaux, notamment   d’une  protection  juridique  appropriée ». Il est de notre responsabilité à tous de faire respecter les droits de l’enfant.

Nous invitons citoyens et organisations à nous rejoindre. (…/…)

—-

Document intégral à télécharger à cette adresse: https://retraitbaseeleves.files.wordpress.com/2009/07/manifeste_cnrbe_25avril2009.pdf

Publicités

2 Réponses to “Manifeste du CNRBE: Tous fichés, les enfants d’abord !”

  1. […] Manifeste du CNRBE: Tous fichés, les enfants d’abord ! […]

  2. […] Manifeste du CNRBE: Tous fichés, les enfants d’abord ! […]

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :