Collectif national de résistance à Base élèves

Contre le fichage à l'école

Notre grand sondage

Posted by retraitbaseeleves sur 25 décembre 2008

L’informatique, c’est très pratique. Ça permet de faire des sondages très intéressants, et bien d’autres choses encore. Mais l’enregistrement et la transmission de tous types de données par informatique est-elle vraiement inoffensive ? Un petit test : essayez de répondre deux fois à ce sondage.

Vous avez réussi ? Eh non ! Le serveur qui héberge le sondage (une machine) sait que vous avez déjà voté une fois ! En fait, il sait que votre ordinateur a déjà voté une fois, car il a enregistré sous votre compte utilisateur un petit fichier espion appelé « cookie ». Si quelqu’un veut utiliser votre ordinateur pour voter lui aussi, il ne pourra pas (à moins de disposer d’un compte utilisateur séparé sur cet ordinateur, ce qui est une possibilité rarement utilisée). Il est aussi possible, pour le créateur du sondage, de demander au site d’enregistrer l’adresse internet de votre ordinateur (IP). Dans ce cas, même si vous disposez de plusieurs comptes utilisateur sur votre machine, vous ne pourrez l’utiliser pour voter qu’une fois ! Et accessoirement, les fournisseurs d’accès à internet (FAI) pouvant identifier un abonné grâce à son adresse IP, ça peut permettre de savoir qui a voté comment. Mais bien sûr, votre FAI ne ferait pas ça

Il n’y a pas besoin de sortir d’une haute école d’informatique pour comprendre l’extraordinaire potentiel de contrôle, de surveillance et de manipulation que représente l’outil informatique. C’est pourquoi lorsqu’on l’emploie, il est essentiel d’appliquer a priori le principe de précaution – ce que l’Education nationale ne comprend pas, ou, peut-être, ne veut pas comprendre

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :